Le pot-au-feu

L’histoire du pot-au-feu

Plat emblématique du repas gastronomique à la française, le pot-au-feu serait à l’origine un plat qui daterait du Néolithique et qui se serait développé sous l’Empire Romain. Anthime proposait à l’époque mérovingienne une recette se trouvant à mi-chemin entre le bœuf mode et le pot-au-feu. Au XIIIème siècle, il est servi en France sous l’appellation de viande-au-pot. Longtemps considéré comme le plat unique du pauvre, le pot-au-feu devient un plat majeur de la cuisine bourgeoise dès la fin du XVIIIème siècle.

Les ingrédients pour 6 personnes

  • 1 kilo de viande de bœuf à pot-au-feu : gite, plat de côtes, paleron
  • 6 os à moelle
  • 5 carottes
  • 2 poireaux
  • 4 navets
  • 2 branches de céleri
  • 1 oignon
  • 4 clous de girofle
  • 1 gousse d’ail
  • 1 bouquet garni, poivre, sel

La préparation

  • Laver, éplucher et couper les légumes en gros morceaux
  • Piquer l’oignon avec les clous de girofle
  • Plonger les légumes, le bouquet garni, l’ail, le sel, le poivre, puis la viande dans trois litres d’eau bouillante
  • Laisser cuire pendant 2 heures 30 à trois heures en écumant régulièrement
  • Une heure avant la fin de la cuisson, ajouter les os à moelle en mettant préalablement du gros sel aux extrémités pour conserver la moelle
  • Égoutter les légumes et la viande
  • Servir avec de la moutarde