Les pères fondateurs de la gastronomie

Une série d’illustres gastronomes, et véritables épicuriens, a ponctué le XIXème siècle et érigé les fondations de la gastronomie.

  • Brillat-Savarin donne vers 1800 des définitions à de nombreux concepts liés à la gastronomie tels que le goût, la gourmandise ou l’appétit dans son ouvrage Physiologie du goût ;
  • Grimod de la Reynière, célèbre pour la gastronomie et sa vie sensuelle, publie l’Almanach des gourmands en 1803 ;
  • Charles Durand, écrit en 1830 Le Cuisinier Durand, dans lequel il développe le concept de cuisine régionale, vante les louanges des cuisines du terroir et notamment de la cuisine provençale ;
  • Alexandre Dumas célèbre écrivain, publie son Grand Dictionnaire de la Cuisine et un glossaire sur le thème ;
  • Charles Monselet, poète, romancier, chroniqueur, journaliste, et fin gastronome, fait l’éloge de la gastronomie en commentant de bons repas et en publiant des poèmes sur ce thème ainsi que des recueils de cuisine ;
  • Le Dr Auguste Bécart, les journalistes Curninsky et Jean Valby ainsi que les chefs Louis Giraudon et Marcel Dorin reprennent la confrérie de la Chaîne des rôtisseurs et la transforment en Association mondiale de la gastronomie, qui est toujours active à ce jour.